CAPITAL CORP. SYDNEY

73 Ocean Street, New South Wales 2000, SYDNEY

Contact Person: Callum S Ansell
E: callum.aus@capital.com
P: (02) 8252 5319

WILD KEY CAPITAL

22 Guild Street, NW8 2UP,
LONDON

Contact Person: Matilda O Dunn
E: matilda.uk@capital.com
P: 070 8652 7276

LECHMERE CAPITAL

Genslerstraße 9, Berlin Schöneberg 10829, BERLIN

Contact Person: Thorsten S Kohl
E: thorsten.bl@capital.com
P: 030 62 91 92

CHAMPIONNAT DE FRANCE CYCLO-CROSS

General

Un WE fécond et prometteur à Besançon, plein d’enseignements et ponctué par la leçon magistrale de F. Mourey.

 

Cadette Fille

Un jour “sans” pour Coralie Rehm (Road Team Val de Moder), dérangée au niveau de l’estomac et sans force; contrainte à renoncer très vite en cours d’épreuve.

Cadets garçons

Lilian SCHNEIDER (AC Thann), une exceptionnelle 5e place pour le jeune cadet de Thann, mais plus que la place, le comportement, la hargne font de lui la révélation du WE (pardon Hélène, mais toi tu confirmes!)

Antoine BURGER (MJC Buhl)…. il le savait, nous le savions, ce terrain boueux ne convenait pas Antoine. Sauf ce qu’il ne sait pas encore et qu’il reste donc à apprendre, c’est dans la nature même du cyclo-cross que de se voir “proposer” des parcours changeants d’une semaine à l’autre, auxquels il y a lieu de s’adapter.

Junior Fille

Personne n’en parlait ouvertement, le vocable n’avait pas été lâché depuis vendredi après-midi, mais tout le monde l’imaginait déjà parée du maillot tricolore…. Etre excellent toute l’année et ne pas craquer le jour de l’examen, c’est la marque des champion de n’importe quelle catégorie de tous les sports. Bravo Hélène et merci à toi de donner aussi un titre au cyclisme traditionnel!

Juniors Hommes

Trois vélos haut de gamme mais une selle qui se brise deux minutes avant le départ : voilà ce qui constitue le cyclisme dans toute sa splendide réalité concrète : l’impondérable que même les plus grands côtoient (crevaison de F. Mourey au 1er tour). S’en sortent ceux et celles qui s’en lamentent pas ou s’en nourrissent peu. Ils reviennent donc devant et ce fut le cas d’Antoine RAUGEL (VC Eckwersheim) hier – et c’est l’aspect à mes yeux le plus important – en dehors de la très jolie place de 8 après avoir flirté avec le Top 5. Victor THOMAS (Pédale d’Alsace) va chercher une très satisfaisante 22e place; un jeune homme discret mais visiblement efficace. A suivre aussi sur la route. Franck Heitz (VCU Schwenheim) se savait plus en retrait vers cette fin de saison de cyclo-cross, sans pour autant jeter l’éponge (si je puis dire!) car sur ce circuit, s’appesantir, c’était s’arrêter!

Espoirs Homme

“Pauvre Joffrey DEGUEURCE” (Team Meder-PE Haguenau), se répétait-t-il dans le couloir crasseux de l’arrivée…. Un Top 10 semblait effectivement à sa portée, une chute peu après le départ le plaçait en situation difficile, contraint à doubler nombre de coureurs pour finir à une excellente 16e place. Cinq chutes ainsi très malencontreuses depuis le début de saison, en effet, c’est trop! Mais est-ce forcément le placement des astres dans le ciel, responsable de tant de malchance?… Emile CANAL ((Team Meder-PE Haguenau), quant à lui achève sa saison pour un Top 20, un tantinet en retrait par rapport à ces possibilités.

Elite Dame

Quand les autres concurrentes “se reposent” bien assises sur leur bicyclette et qu’à l’inverse, il faut la pousser, voire la trimballer sur le dos un tiers de tour durant, alors les bonnes places s’envolent! C’est ce qui est arrivé hier à Perrine CLAUZEL (VC Ste Croix en Plaine) –  roue libre qui avait pris le champ – sans quoi et sans nulle doute, on sentait Perrine très disposée à lorgner le podium sur lequel le matin même sa soeur était montée,! Certes sur la 3e marche ou au pire, au pied! Finalement 7e à seulement 1′, c’est dire!

Elite Homme

Le knock-out (K.O) de Damien MOUGEL (VS Eguisheim) du 30 décembre dernier (Flammanville) lui est resté dans les genoux, comme un bel élan rompu tant sa forme était au firmament avant cet incident. 33e au terme de l’épreuve. Tout comme L. Spiesser (VC Ste Croix en Plaine) ou Cyril FRETZ (MJC Buhl), respectivement 42 et 47e, le départ sur les chapeaux de roues conjugué au terrain gras et aux conditions épouvantables ont eu raison des résistances de chacun.

 

En coulisses – et quelles coulisses! – autour de Philippe Ehlinger, ont oeuvré J. Raugel assigné deux jours durant à l’arrière du fourgon à remettre en état les vélos de toute l’équipe; de même, accompagnateurs et parents de coureurs, au gré des différentes catégories, ont mis la main à la pâte, en l’occurrence à la boue, omniprésente ce WE. Merci à tous pour l’ambiance préservée malgré les tensions et/ou pressions des compétitions.

Le CTR