Buts et objectifs

Formation générale

De nombreuses activités physiques et sportives sont abordées dans les écoles de vélo en complément du cyclisme : l’éducation physique, les jeux de ballon, les jeux collectifs, le footing, la natation, la course d’orientation, le ski de fond. Celles-ci sont des activités à part entière dans le cadre de la préparation physique générale et de l’éveil de l’enfant. Elles ont pour but de garantir un bagage sportif complet en aidant le jeune à devenir un athlète et en lui permettant éventuellement de s’orienter vers une autre discipline.

Formation spécifique

La formation spécifique aborde tous les aspects physiques et techniques du vélo, sans limite de spécialités (route, piste, cyclo-cross, BMX, cross-country, descente, dual, trial, cycle-balle, cyclisme artistique et polo-vélo). La formation spécifique ne se limite pas aux aspirations du cadre technique fédéral mais est la plus complète possible pour donner aux jeunes une connaissance, même sommaire, des différentes activités et de leur aboutissement.

Aider l’enfant à s’épanouir :

Pour le jeune, l’apprentissage de la vie se réalise naturellement au sein de la microsociété que constitue le groupe où il évolue en lui donnant des bases et des repères par rapport aux structures de la société des adultes :

  • notions de responsabilité,
  • notions de participation,
  • notion du respect des autres et des règles,
  • notions d’éthique sportive,
  • obtention d’un bon équilibre psychologique.

La forme et le contenu : Les activités en général

Les activités proposées - le plus souvent sous forme de jeux - sont diversifiées et motivantes pour l’enfant. En effet, le jeu, propre à l’enfant, est indispensable et irremplaçable. C’est par le jeu que l’enfant perçoit le besoin de règles et apprend à les respecter. Celles-ci sont en général, des activités de plein air et déboucheront sur la découverte de la nature et sur une meilleure connaissance du monde en général.

Les activités physiques et techniques générales

Elles sont sans limitation et comporteront des points théoriques et pratiques importants comme :

  • l’éducation physique,
  • l’alimentation,
  • la découverte de la nature,
  • le code de la route,
  • la lecture d’une carte,
  • la course d’orientation,
  • la maniabilité,
  • les jeux de ballon,

Les activités physiques et techniques spécifiques

Que ce soit sous sa forme collective ou individuelle, le cyclisme implique des notions d’effort, d’émulation, de motivations diverses ; il doit donc être pratiqué dans des écoles de vélo :

  • épreuves de régularité sur la route, mini-sprints (vitesse), parcours d’habilité, mini cyclo-cross, jeux collectifs (polo vélo), champs de bosses, slalom parallèle, exercices ou épreuves divers, individuels ou collectifs, dans le cadre de la réglementation et donnant lieu à des classements.

Les activités physiques et sportives développeront en priorité les qualités d’adresse, d’équilibre, de coordination, d’agilité, de volonté, d’endurance.

Les jeux utilisés pour y parvenir sont nombreux et divers : slaloms, gymkhanas, virages, ramassage d’objets, sauts de barre, passage sur et sous les obstacles, rouler sur la roue arrière, apprentissage de la chute, contacts, surplace, sprints, parcours complets, bonds successifs, sur les deux roues, une roue. Cette liste est loin d’être exhaustive et peut être complétée grâce à l’imagination et à l’esprit d’initiative des cadres fédéraux. L’apport théorique n’est pour autant aucunement négligé sans pour cela être rébarbatif :

  • position de base,
  • connaissance du matériel,
  • mécanique,
  • règles de sécurité.
  • règles générales de l’entraînement
Informations pratiques

Plusieurs écoles de vélo existent dans nos deux départements. Elles sont créées à l’initiative du club cycliste et dirigées par des éducateurs fédéraux diplômés et/ou brevetées d’Etat. Selon votre lieu de résidence, vous pouvez vous rapprocher d’eux (voir rubrique « Clubs »).

Certaines sont orientées plutôt sur la route, avec possibilité de faire de la piste, d’autres vers le VTT et ses différentes spécialités (XC, descente, trial ) ou BMX.

Ouvertes aux filles et garçons de 4 à 14 ans dans l’année.

Des mini compétitions sont organisées au cours de la période d’avril à septembre (concours cyclistes), non obligatoires.
A l’occasion des sorties sur la voie publique, l’activité est strictement encadrée et sécurisée.
Les jeunes cyclistes sont obligatoirement licenciés à la FFC (Fédération Française de Cyclisme)
Les activités ont lieu principalement le mercredi après-midi et/ou le samedi après-midi. Les concours cyclistes se déroulent le samedi et/ou le dimanche ou jours fériés. Ils sont interdits les jours de semaines.
A partir de la seconde (scolaire), le sport-études peut prendre le relais (voir rubrique « Sport-Etudes).

© Copyright 2013 Le Comité du Cyclisme d'Alsace.